Blog

L’île Madame – Port des Barques

Baignée par le golfe de Gascogne, dans l’estuaire de la Charente entre la presqu’île de Fouras et l’île d’Aix au nord, et le petit port ostréicole de Port-des-Barques, l’île Madame, d’une superficie d’environ 70 ha est à marée basse « rattachée » au continent par un tombolo naturel d’1km nommé « Passe aux Boeufs », prolongé vers le large par un platier rocheux dénommé « Passe aux Filles». 
Deuxième plus petite des cinq îles charentaises, Elle est accessible à marée basse, de préférence à pied et à bicyclette. Elle tiendrait son nom, soit d’Anne de Rohan-Chabot, maîtresse de Louis XIV, ou de l’abbesse de l’abbaye aux Dames de Saintes, qui portait le titre de « Madame de Saintes ».
Elle est un espace fragile qu’il faut respecter et protéger. 
 
Au sud-est de l’île, une grande croix de galets à même le sol marque l’endroit où furent ensevelis 254 des 829 prêtres déportés et morts en 1794. Ce site est la destination d’un pèlerinage au mois d’août : les participants traversent la passe aux Bœufs avec un galet qu’ils déposent à l’arrivée sur la croix. 829 prêtres réfractaires, ayant refusé de prêter serment à la nouvelle constitution, furent emprisonnés à bord des pontons de Rochefort, le Washington et les Deux Associés, d’anciens navires négriers, puis au large de l’île d’Aix enfin sur l’île Madame. 547 d’entre eux moururent de maladie et d’épuisement, 254 sont enterrés sur l’île Madame, 226 sur l’île d’Aix, et 67 à Rochefort. 64 prêtres réfractaires, dont Jean Baptiste Souzy, nommé par l’évêque de La Rochelle, vicaire-général, pour soutenir ses compagnons, ont été béatifiés par le pape Jean-Paul II en 1995.
Après l’épisode sanglant de la Commune de Paris, des communards y furent envoyés. Pour s’approvisionner en eau douce, ils creusèrent au nord de l’île un puits, appelé depuis puits des Fédérés ou puits des Insurgés. Ce puits, foré en mer à 25 mètres du rivage, est accessible par une passerelle ; interdite en 2013 pour vétusté.
 
Sur le point haut de l’île, à 18 mètres au dessus du niveau moyen de la mer, l’ensemble fortifié de l’île Madame d’une superficie de 4,4 ha a été confié au Conservatoire du Littoral. 
Ces constructions participaient au système de défense de la « rade de Rochefort », à l’entrée de la vaste embouchure de la Charente, pour protéger Rochefort et son arsenal militaire. 
 
En suivant le chemin piétonnier qui fait le tour de l’île, on approche « le Puits des Insurgés »  Au nord, vers « la Passe aux Filles », à marée basse, on croise parfois  les ostréiculteurs sur leurs tracteurs.
Faites étape à la Ferme Aquacole pour écouter le saunier vous raconter le marais salant, la récolte du sel, mais aussi l’élevage des palourdes, du bar, des huîtres, … et dégustez sur place des produits de l’île. Alentours, vous trouverez facilement les plantes des prés salés comme l’obione et la bette maritime. Sur le chemin du retour, les carrelets typiques du Pays de Fort Boyard font face à Oléron.
ATTENTION : n’oubliez pas de consulter les horaires de passage de « la Passe aux Boeufs » avant d’organiser votre sortie et prévoir des chaussures de marche peu fragiles et résistantes à l’eau de mer.
2 novembre 2019 Sites
About Mira Bodson